Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le POURQUOI du COMMENT !!!

Le POURQUOI du COMMENT !!!

Pour les esprits !!! Quand on boit de l'eau, ne jamais oublier sa source, J'AI DIT !


Plan VIGIPIRATE: Qui est sous ce voile ?

Publié par Platelayer sur 10 Novembre 2009, 23:17pm

Catégories : #Culture


Bonjour,

 

Tout d’abord je vais commencer mon article par une lettre datant de septembre 2007 et écrite par  M. Emmanuel I. à la Cité des Sciences. Bonne lecture et à de suite :

 

«  Comment identifier des personnes totalement voilées ?

Lettre au responsable de la Cité des Enfants

J’ai récemment visité la Cité des Enfants avec mon jeune fils et en suis très satisfait.

J’ai cependant été surpris, pour ne pas dire choqué, par un détail relatif à la sécurité de votre établissement.

Je me suis présenté à l’entrée de la Cité des Sciences et j’ai été contraint de montrer le contenu de mon sac au Service de Sécurité. Dans le cadre du Plan Vigipirate et étant un citoyen conscient de mes obligations, je me suis exécuté bien qu’il soit pénible d’être considéré comme un délinquant potentiel quand on se sait honnête. Une contrainte, mais bon, cela est finalement normal.

Et quelle ne fut pas ma surprise de constater qu’une femme (ou un homme ?) était intégralement voilé(e ?) ne laissant apparaître que ses yeux dans la Cité des Enfants. Outre le caractère religieux ou communautaire de ce signe distinctif, ce qui me choque, c’est sa totale incompatibilité avec l’esprit même du plan Vigipirate.

En effet, en premier lieu, une fouille des sacs est imposée mais le port de la djellaba est autorisé, ce qui est totalement inutile en Europe : cette tenue sert à protéger de la chaleur dans le désert (je suis natif du Maroc moi-même et connais l’utilité de ce vêtement dans des conditions climatiques rudes). Pourquoi autoriser le port d’une tenue vestimentaire qui permet justement de dissimuler un sac ??!? Voire même des armes ou des explosifs ?!??

Mais surtout, en deuxième lieu, le visage masqué, même le sexe de la personne n’est pas identifiable ! Si une telle personne commettait un grave délit, comment les caméras de surveillance pourraient-elles permettre une quelconque identification ??? Excusez moi d’une remarque aussi directe, mais à ma connaissance, il n’y a que les braqueurs de banque et les terroristes corses qui dans notre pays se « promènent » visage masqué dans nos rues !!! Par ailleurs, il me semble aussi que les devoirs du citoyen français lui imposent de circuler à visage découvert justement dans un souci de montrer son identité, obligation ainsi de participer à la sécurité de l’Etat, tout comme il a celle de se conformer aux règles de présenter le contenu de son sac.

Vous comprendrez alors qu’il m’apparaisse comme surprenant, voire discriminant, que je fasse moi l’objet d’une règle de sécurité stricte, et qu’une autre personne puisse ainsi bénéficier d’une totale impunité aux regards des mêmes règles de sécurité.

J’estime donc que vos services de sécurité devraient demander à toute personne de montrer son visage dans l’enceinte de la Cité des Sciences – au moins cela. Bien entendu il s’agit d’une opinion personnelle mais vous conviendrez que je fais appel là au simple bon sens.

Je vous sollicite donc afin de connaître les règles exactes que vous impose le Ministère de l’Intérieur et la Loi Française dans le cadre du Plan Vigipirate relativement à cette situation et vous invite à réfléchir très sérieusement à la question de la compatibilité du port du voile islamique ou de toute autre tenue vestimentaire ou comportement à risque (il ne s’agit pas de prendre pour cible une communauté précise) et des consignes de sécurité en vigueur dans votre établissement.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués » Fin de la lettre.

 

Alors, pas con comme réflexion ?

Effectivement, nous savons tous qui se cache derrière certains masques comme celui du K.K.K ou encore celui du bourreau mais qui se cache derrière une boukha ?

Il parait effectivement tout naturel qu’un établissement bancaire refuse l’accès d’une personne masquée, sinon elle devrait accepter l’entrée de tout braqueur prétextant que la cagoule et le port d’une mitraillette et une nouvelle forme de religion.



Jouons à un jeu maintenant :

Vous êtes une maîtresse et vous êtes responsable des enfants de votre classe.

Une dame entièrement voilée vient vous voir et désigne un enfant qu’elle a envie de récupérer sous prétexte qu’il s’agit de la mère.

Donnez vous l’enfant à cette dame (ou homme) voilée car vous faites confiance ou vous réagissez comme les banques en exigeant de voir le visage de la personne dans le but de garantir la sécurité de l’établissement et des enfants ???



Ma pensée en est ainsi :


De la Burqa sous l’angle du port du masque intégral en lieu public.

Bien vivre, savoir-vivre en société : en France, comme tous les des pays du monde, sauf un ou deux, l’on circule à visage découvert, tant pour l’identification des personnes que pour la reconnaissance de l’autre, l’échange, le partage…

Par respect pour les lieux cultuels, l’on porte Kippa en Synagoge, l’on marche pieds nus en Mosquée, les Dames se couvrent la tête en Église…

·         De l’apparence unique, à la pensée unique.. il y a la dictature.



Le Corps Enseignant reste muet, les politiques et encore trop de journalistes se trompent de sujet.  Le port de la Bourka n’est pas religieux, c’est l’une des formes de revendication du sectarisme, le retour à l’obscurentisme.


La République Française laïque et démocratique respecte les traditions dans les lieux de cultes, sous conditions du respect des Droits de l’Homme (de l’Humain : hommes et femmes). Dans les espaces publics, la règle est le visage découvert.


Encourager la cagoule ou toute autres formes de masques ouvre une porte au désordre public en autorisant une nouvelle forme d’ingérerence sous le fallacieux prétexte de la tradition religieuse..


Une nouvelle guerre de religions ou la renaissance du despotisme religieux  ?


L’on peut porter un masque le temps d’un carnaval, l’on peut porter un masque à gaz sur un lieu de guerre et de bataille, les lieux de culte gardent leurs rituels…


Faut-il accepter cette phrase lancée sur un plateau de télévision : 
« si la société accepte le plus déhabillé alors il faudrait aussi accepter le plus habillé« . Pour ne pas troubler l’ordre public, les nudistes ont accepté ou revendiqué de vivre en camps. Pour ne pas troubler l’ordre public, il y a les lieux privés et les lieux de cultes.


Comment interdire les jeunes encagoulés et accepter la bourka ?


Le trouble à l’ordre public est avéré. Comment éviter de songer à une efficacité du Plan Vigipirate, avec des personnes masquées circulant en armure des pieds à la tête..

Du Zénith au Nadir », « de l'Orient à l'Occident » et « du Septentrion au Midi »,: un nouveau champ de bataille, avec ses peurs et ses menaces, ses ingérences venues de l’extérieur.
Nouvelle guerre de religion ?

 

Commenter cet article

voyance gratuite 21/07/2016 15:33

sympa et rapide, merci.

voyance par mail gratuite 02/06/2016 13:15

J’aime beaucoup les sujets que tu traites, qui semblent tellement simples et habituels pour nous blogueuses qu’on ne pense même pas à en faire un article.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents