Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le POURQUOI du COMMENT !!!

Le POURQUOI du COMMENT !!!

Pour les esprits !!! Quand on boit de l'eau, ne jamais oublier sa source, J'AI DIT !


TGV SNCF ... et TGV Air France... et TGV Virgin .... et ?

Publié par Platelayer sur 12 Septembre 2008, 13:56pm

Catégories : #SNCF









Air France se ferait bien un rail

 

Battu par le TGV sur les trajets nationaux, Air France se verrait bien faire rouler les trains.


Cela tombe bien, la SNCF devra faire de la place à des concurrents, calendrier de Bruxelles oblige. Modeste, la compagnie aérienne s’est rapprochée de Veolia transport, experte dans le métier du ferroviaire. Aucune date, de part et d’autre, n’est confirmée par le signataire d’un accord ou la mise sur pied d’une société.


Mais les discussions vont bon train. « Nous étudions les possibilités de partenariat et les potentialités de l’ouverture à la concurrence » explique-t-on chez Veolia transport. « Air France pourrait acheter des rames et nous nous exploiterons les lignes », poursuit-on chez le spécialiste du transport.


Certes, le temps presse, mais il reste encore de la marge pour qu’un ou plusieurs opérateurs s’invitent sur le rail dès les premiers jours de 2010.

 













1 : Pourquoi faire rouler des TGV ?

A vrai dire, si Air France veut continuer à acheminer des passagers en France, n’a plus beaucoup le choix. «  En dessous de 2 heures pour une liaison TGV, l’avion ne sait pas concurrencer le train . Même à moins de 3h30 de parcours ».


Le train capte 90% du trafic. Les vols Orly-Avignon, Orly-Rennes, Orly-Lyon ont vécu.


Nantes, Strasbourg, Lyon sont sur la sellette (en dehors des vols sur Roissy). Demain, se sera Bordeaux, avec l’arrivée du TGV.


Or la France, déjà bien lotie en ligne LGV, continue à tisser son réseau.  La LGV Bretagne-Pays de Loire pousse ses feux vers la pointe de la Bretagne, et la LGV Sud Europe-atlantique va relier Tours à Bordeaux.


L’avion, sur courte distance, est affligé de 2 défauts majeurs. Il consomme trop de kérosène, très polluant, dont le prix indexé sur celui du pétrole, s’emballe.


La compagnie utilise déjà le train pour rabattre ses clients vers les hubs de Roissy en France et de Shipol (près d’Amsterdam). Mais elle n’entend plus se cantonner à cela. Air France a déclaré la guerre au TGV « qui nous sort du marché », en devenant un opérateur sur le marché domestique. Mais on ne s’improvise pas du jour au lendemain exploitant de TGV. D’où ses discussions avec Veolia, le spécialiste de l’environnement, dont la filiale transporte exploite déjà des trains de banlieue (Stockholm, Boston..) et bientôt un train rapide en Allemagne, entre Leipzig et Berlin.


 

2 :   quoi de neuf sur les quais le 1er janvier 2010 ?

L’ouverture de la concurrence se fera par étape. Elle ne concernera, dans un 1er temps, que le trafic international. Les nouveaux opérateurs –Air France, mais pourquoi pas la Deutsche Bahn ou encore Virgin Trains – seront autorisé à rallier, sous leurs couleurs, Paris depuis Munich, Londres ou Madrid, en empruntant le rail français. Mais pourra-t-on faire du cabotage, c'est-à-dire monter ou descendre en cours de route, pour gagner la capitale ? Air France laisse planer l’ambiguïté. La compagnie nationale évoque l’ouverture en 2010, de lignes « dites en cabotage ». Ce n’est pas l’avis de RFF, le propriétaire des rails. Hervé de Tréglodais, directeur adjoint de RFF module l’ambition d’Air France : Les opérateurs alternatifs devraient pouvoir faire descendre des passagers à Lille sur une liaison qui fait Paris-Amsterdam. Mais quelques-uns seulement : Le « cabotage » n’est pas autorisé à l’intérieur d’un pays. Ou alors ce doit être marginal.


Mais prudence, les textes laissent une part d’interprétation. Même incertitude sur l’ouverture totale. Aucune date n’a été coulée dans le marbre. 2014 ? 2017 ??? ou plus vite ??? Car, comme le souligne cet expert, « lorsqu’on ouvre un marché, on ouvre une faille et elle peut s’élargir très vite ».


Pour preuve à la SNCF. Le RH OO77 gère le temps de travail de tous les cheminots et celui-ci est assez avantageux pour le cheminot. Un jour, la SNCF a voulu s’y attaquer au niveau national et il y a eu comme résultat un beau tollé et du coup, l’entreprise s’y attaque différemment. Elle propose, sous couvert de volontariat des mécanos, d’augmenter les heures de travail et de mettre, petit à petit, le RH 0077 à la poubelle.  Et certains « jeunes mécanos » ACCEPTENT ce que les anciens ont refusé.

 

En somme, les anciens avaient caché l’arme avec laquelle les jeunes se tirent dans le pied !!!

 

 























3 :        Qui sera dans le poste d’aiguillage ?

 

Retenez ce vilain sigle :

La CRAF !!!

(Commission de Régulation des Activités Ferroviaires).

C’est le nom du futur gendarme du rail. Sa création est imminente. Un projet de loi a été présenté par Dominique Bussereau, le ministre des transports, au conseil des ministres.


C’est le CRE, le gendarme de l’électricité, qui lui a servi de modèle.

Comme cette dernière, et sur le modèle aussi de l’ARCEP, le régulateur des télécoms, la CRAF sera « une autorité administrative indépendante ». Les querelles ne vont pas manquer.


Chaque opérateur va vouloir disputer à la SNCF les meilleurs sillons. C'est-à-dire les horaires les plus prisés pour faire rouler ses trains.


Autre point épineux, les gares. Elles sont aujourd’hui la propriété de RFF, mais pour l’instant, la SNCF fait comme si elle était chez elle.


Mais elle ne pourra pas longtemps reléguer ses concurrents en bout de quai sur des voies mal foutues : « la Deutsche Bahn ne va pas se laisser faire »prévient-on déjà chez RFF.

 


4 :        Le rail va-t-il encaisser le choc ?

La rupture d’une caténaire à Montrouge, précédé d’incidents nombreux depuis le début 2008, fait douter l’état du réseau ferroviaire français. Les syndicats, comme Sud-rail ou la CGT, alertent régulièrement sur les sous-entretiens des voies et mettent en évidence un trafic TGV de plus en plus soutenu.


Est-il raisonnable, dans ce cas, d’accueillir de nouveaux acteurs ? Ces inquiétudes, RFF les balaie d’un revers de main : « C’est avec l’argent des péages actuels et à venir que nous entretiendrons le réseau ».


Sans attendre, RFF a revu une nouvelle fois les péages à la hausse. La facture acquittée par la SNCF va encore bondir (de 2,6 à 2,8 milliards d’euros environ) l’an prochain. RFF ne nie pas l’état discutable de milliers de kilomètres de rails, comme l’a pointé la cour des comptes en avril dernier.


En passant par là, je rappelle que la cour des comptes a indiqué aussi qu’elle voulait faire passer le personnel de l’INFRA SNCF, c'est-à-dire 53 000 agents chez RFF !!! Bref, revenons à nos moutons.


Mais le propriétaire du réseau insiste qu’il serait criminel de ne pas mieux utiliser son formidable outil (35 000 km de rails dont 1 900 km de LGV), notamment sous-employé, en accueillant de nouveaux acteurs.

 


5 :        Quel avenir  pour la SNCF ?

La SNCF devra-t-elle changer de statut, comme La Poste l’ambitionne ? Va-t-elle ouvrir son capital ? Que va devenir Rail-team, son alliance avec les chemins de fer belges, allemand, néerlandais… ? Bref, la jungle du marché va-t-elle envahir les voies rassurantes du service public ? L’Allemagne n’a pas ces états d’âmes et agit avec son chemin de fer comme elle a procédé avec son opérateur postal quelques années plus tôt. La privatisation de la Deutsche Bahn est sur les rails depuis le printemps et elle espère lever en bourse entre 4 et 6 milliards d’euros.


« C’est pour faire ses courses » - autrement dit rouler sur les plates-bandes des concurrents – explique un spécialiste du rail.


En France, la libéralisation du rail, n’a pas que des adeptes. Les sceptiques citent l’exemple du Fret. Ce secteur ouvert à la concurrence depuis 2006, fait du surplace, alors que 6 compagnies déjà disputent à la SNCF ses trains de céréales ou ses wagons de granulats.


De fait, Veolia, leader sur le Fret, et ses alter ego ont croqué à la SNCF autour de 8% de son marché.


Le vrai décollage se fait toujours attendre.

 

 

 

Source « Libération » du mardi 9 septembre 2008

Commenter cet article

voyance gratuitement par mail 06/03/2017 12:13

Super article comme d’habitude. Un grand merci pour tout ce que tu nous partages.

gay telephone 08/09/2016 14:15

Merci pour ces conseils. C’est fou ce qu’il y a comme options et développement gratuits ! On se demande comment il peut demeurer sur la Toile une foule de sites bancals et mal ficelés.

FUXY, le renard 15/09/2008 17:26

Bonjour Stéphane,Nous t'envoyons UN GROS BISOU dans le cadre de "La guerre des bisous".Si tu veux en savoir plus sur ce jeu, rendez-vous dans le terrier des renards...Bonne journée et.....GROS BISOUS des renards !!!

Stéph 12/09/2008 21:58

L'abordage des TGV voyageurs commence en janvier 2010 !!!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents